xénophobie : le gouvernement tente d’éteindre le feu avec de l’huile…

source

.

Bien que Fillon tente de détourner bien maladroitement l’attention du « bas peuple » sur la gauche, en l’accusant du crime Ô combien affreux de Lepénisation de la France – ce qui est proprement risible étant donnés les nombreux appels (sarkozystes) du pied envers cet électorat là – voilà que j’apprends avec une heureuse surprise que ces Messieurs dames renoncent donc à la disposition si décriée à droite comme à gauche, de déchéance de la nationalité.

 C’est bien. Mais c’est trop tard : je pense que le mal est déjà fait, que ce gouvernement a déja bien trop souvent franchi la ligne jaune, et qu’au contraire de ce que l’UMP espère (faire retomber le soufflé du fameux sondage Harris/Le Parisien), cela risque plutôt d’enflammer encore plus les esprits déjà bien échauffés des sympathisants du FN…

 Mais bon. Je salue quand même la mesure. On ne pourra pas ainsi me qualifier de mauvaise foi. De toute façon, en matière politique comme pour le reste… je suis athée. Je ne crois que ce que je vois. Et encore : il y a parfois des illusions d’optique… Ainsi, les sondages, dont je me méfie comme de la peste.   #Remember 2002.  (Mais aussi cette décision, prise avec l’appui du centre… rendons à César etc.).

.

Une réflexion sur “xénophobie : le gouvernement tente d’éteindre le feu avec de l’huile…

Les commentaires sont fermés.